Entrées par Comité de rédaction

La fête de la vielle (Anost)

38ème édition les 20, 21, 22 et 23 août 2015 Anost, petit village du haut Morvan et ses 700 âmes, est devenu le rendez-vous incontournable de la musique traditionnelle d’ici et d’ailleurs et rassemble plus de 15 000 festivaliers, pendant quatre jours, autour d’un même esprit : « l’esprit Fête de la Vielle », celui de l’échange, du partage, […]

Un territoire LEADER attractif et accueillant (Jean-Claude Rouard)

Qu’est-ce que LEADER ? Liaison Entre Actions de Développement de l’Économie Rurale (LEADER) est un programme d’initiative communautaire européenne. Il s’inscrit dans le cadre de la Politique Agricole et de Développement Rural et permet de financer des projets de développement, de formation d’acteurs et de mise en réseau. Réservé à l’origine aux territoires en difficulté ou fragiles, […]

Le Douglas en Morvan : un idéal controversé

Suite au sabotage d’une plantation de Douglas dans le Morvan, au mois de mars, la polémique a été relancée : le Douglas nuit-il à la biodiversité ? En effet, cette essence est de plus en plus présente et nettement prisée par les forestiers, en particulier dans le Parc naturel. Certes, cette essence comporte des inconvénients, mais également […]

La Collégiale de Montréal-sur-Serein

Montréal-sur-Serein, ce haut-lieu du patrimoine bourguignon, cette charmante cité médiévale, on l’aperçoit de loin, perchée comme elle est sur une butte dans la vaste plaine de l’Auxois. Parmi les vestiges du passé, il y a surtout la Collégiale Notre-Dame qui attire les touristes.

La vierge ouvrante d’Anost

Une Vierge Ouvrante a retrouvé sa place dans l’église d’Anost en 2013. Bien sûr il ne peut s’agir de l’original, les vicissitudes qu’il a subies au cours des temps ont conduit à lui donner un asile sûr au musée Rolin d’Autun. Ceci permet au visiteur de prendre conscience de ce qu’est une Vierge Ouvrante authentique. […]

Le monument aux morts d’Asquins

Une érection contestée L’édification d’un monument commémorant une victoire militaire remonte à la plus haute antiquité. Les Romains élevaient des arcs de triomphe consacrés à un consul victorieux puis à un empereur pour glorifier et pérenniser le souvenir de ses conquêtes. Napoléon 1er élèvera deux arcs de triomphe à Paris.

Felix Billaud raconte…

Félix habite Luzy, 87 ans et beaucoup de plaisir à parler de ses activités passées. [dropcap1]C[/dropcap1]e jour là, Félix nous livre ses trucs pour la fabrication de paniers à l’ancienne.