Articles

Les entretiens de Bibracte

Le 10 octobre 2014, se déroulait à Bibracte une réunion dite « les entretiens de Bibracte ». Cette année, il s’agissait de communiquer sur le paysage et en particulier sur « Bibracte-Mont Beuvray » classé en 2007 comme l’un des 41 grands sites de France et dont le label a été renouvelé en 2014. Lire la suite

La fougère : envahissante ?

La fougère aigle (pteridium aquilinum) doit son nom à la forme des jeunes folioles qui lorsqu’elles sont encore enroulées suggèrent la forme d’un aigle en vol. Cette grande fougère que l’on rencontre partout dans le Morvan aime malgré tout les bons sols à la terre profonde. On la rencontre partout et est considérée comme envahissante par les agriculteurs.
Longtemps très utilisée, elle n’est plus récoltée et gagne du terrain. Lire la suite

Et si on exploitait les haies ?

Les haies sont actuellement un sujet de préoccupation

Il est de bon augure que les haies soient entretenues, car dans le cas contraire, elles s’élargissent, envahissent le pré ou le fossé adjacent etc.
Alors, comme il y a beaucoup de haies et que l’entretien manuel n’est plus guère d’actualité, nous avons conçu des « broyeurs » qui accouplés à des tracteurs de plus en plus puissants, gros consommateurs d’énergie fossile, qui broient tout ce qui dépasse et que nous avons jugé envahissant.
Lire la suite

Les écoles dans la région autunoise aux XVIIe et XVIIIe siècles

Une étude fouillée d’Anatole de Charmasse, historien d’Autun, nous a permis d’avoir une idée de ce que pouvaient être les écoles dans le Morvan avant l’ère industrielle. Pour ce faire, il a dépouillé les archives de quelque 363 paroisses et a constaté que 110 d’entre elles étaient dépourvues de maître ou maîtresse. Lire la suite

Le Douglas en Morvan : un idéal controversé

Suite au sabotage d’une plantation de Douglas dans le Morvan, au mois de mars, la polémique a été relancée : le Douglas nuit-il à la biodiversité ? En effet, cette essence est de plus en plus présente et nettement prisée par les forestiers, en particulier dans le Parc naturel.

Certes, cette essence comporte des inconvénients, mais également des avantages qui ne sont pas négligeables dans la filière bois d’aujourd’hui. Il existe des solutions pour redresser la réputation de ce géant des forêts, et contenter, écologistes, élus et forestiers. Lire la suite

L’écureuil roux (Sciurus vulgaris)

Par un bel après-midi de printemps, Jean Magnien guette les oiseaux dans les arbres de son jardin. Soudain, quel étonnement, un oiseau à poils apparaît dans son viseur. Hi! Hi! ce n’est pas un oiseau, mais un magnifique écureuil roux qui saute de branche en branche avec sa queue en panache. Il fait des allers et retours avec de la mousse destinée à la construction de son nid qu’il a installé comme souvent dans un grand sapin. Celui du jardin de Jean et Martine lui a paru sympathique, d’autant plus que quelques noisettes sont souvent « oubliées » dans la mangeoire des oiseaux. Lire la suite

Lettre à Axel Kahn

Cher Monsieur Kahn,
Vous êtes un biologiste de grande renommée et vos avis en matière d’éthique médicale relayés par les grands médias m’ont toujours paru frappés de beaucoup de bon sens.
C’est pourquoi, lorsque j’ai appris que vous publiiez le récit de votre randonnée à travers la France des Ardennes au Pays-Basque en livrant les pensées qui vous sont venues pendant ce périple sur l’état de ce pays, je me suis jeté sur cet ouvrage d’autant que votre parcours traversait le Morvan que j’aime, où je vis et où je prends aussi plaisir à randonner.
Lire la suite

Rigoles

De nos jours, les routes sont bitumées, nous avons des gouttières sur les maisons et nous laissons filer l’eau dans les cours d’eau.
L’eau prend le chemin le plus court et descend vite dans les rivières car rien n’est fait pour la retenir et la préserver. Lire la suite

Morvan à vendre

De plus en plus dans les hameaux, les communes ou les petites villes fleurissent çà et là des panneaux, ou des annonces à vendre, à croire que tout le Morvan est à vendre. Lire la suite

Ignacio CATALAN  romancier arnétois

Arnay-le-Duc fut le berceau de nombreux écrivains au cours des âges. Les plus connus sont Bonaventure des Périers (vers 1510-1544), Charles Theveneau de Morande (1741-1805) et Tristan Maya (1926-2000) (voir Vents du Morvan n° 44 page 29 et n° 45 page 78). Mais voici que marche sur leurs traces un nouvel auteur, aussi profond et attachant que ceux-ci : Ignacio Catalan, né le 28 novembre 1938 à Arnay-le-Duc, rue Jean Maire.
Ses parents, chassés de leur pays par la guerre d’Espagne, se réfugient à Arnay en 1937. Lire la suite