Élections de la gouvernance du Parc du Morvan

Sylvain Mathieu, nouveau président du Parc
Suite à la démission de Patrice Joly à la présidence du Parc, liée à ses nouvelles fonctions de sénateur, avait lieu mardi 19 décembre 2017 une réunion de bureau au cours de laquelle était prévue l’élection du nouveau président et des vice-présidents.
Il y avait deux candidats à la présidence : Mme Muriel Vergès Caullet et M. Sylvain Mathieu. Les deux candidats ont présenté au bureau (36 membres votants) leurs raisons et motivations, chacun présentant de bonnes idées en ce qui concerne l’avenir du Parc. L’élection qui a suivi a désigné Sylvain Mathieu comme nouveau président.
Il a ensuite été proposé 4 vice-présidents, approuvés à l’unanimité, dont trois étaient déjà en place.
Christian Guyot : maire de Saint-Père (Yonne), premier vice-président (déjà en place).
Jean-Claude Nouallet : maire d’Anost (Saône-et-Loire), deuxième vice-président (déjà en place).
Jocelyne Guerin : Maire de Luzy (Nièvre), troisième vice-présidente (déjà en place).
Cyril Brulé : Adjoint à Villiers-en-Morvan (côte-d’or), quatrième vice-président (nouveau dans la fonction).
Nous leurs souhaitons bonne chance dans leurs fonctions.

1 réponse
  1. Avatar
    ray riverain d 500 dit :

    Encore un manque de communication, je pense qu’une réunion de bureau aussi importante aurait due être annoncée publiquement et les noms des candidats à la présidence également.

    Pour les riverains de la d500 et l’Association des Amis du Folin (AAF), nous saluons cette élection du nouveau président, mais nous sommes toujours mobilisés pour faire entendre nos propositions pour la réalisation du Morvan des sommets.

    Dans le bulletin municipal d’Arleuf, le président de S K I M O, qui est le même que le nouveau président du PNRM, persiste à vouloir implanter une tour au sommet du Haut Folin.

    Pourquoi une tour?

    Cette attitude est méprisante pour les associations et démontre l’entêtement absurde, qui ressemble à la stratégie de l’échec.

    Nous posons la question de savoir si le nouveau président va nous recevoir, comme Mr Joly ex président, en avait pris l’engagement.

Les commentaires sont désactivés.