Localisé à l’extrémité Nord-Est du Massif Central, le Morvan a la réputation d’un pays rude en raison de son caractère montagnard et forestier. De nos jours l’activité touristique s’y est largement développée mais à la fin du XIXème siècle de nombreux Morvandiaux se voyaient obligés de chercher du travail dans la capitale de la Bourgogne. En 1899, on créa même à Dijon une association au titre fort évocateur : « L’appui fraternel des Enfants du Morvan ».

Les Morvandiaux étaient alors considérés comme des exilés; il fallait les accueillir, les aider et faciliter leur intégration dans la ville où ils allaient désormais résider. Mais en 1946, très vite après la fin de la seconde guerre mondiale, les familles d’origine morvandelle éprouvèrent le besoin de promouvoir les traditions et les arts auxquels elles étaient restées fidèlement attachées. Elles fondèrent alors un groupe folklorique ayant pour mission d’honorer et de diffuser la culture populaire de leur secteur géographique : « Les Enfants du Morvan » étaient nés !

Plus d’infos : www.enfants-du-morvan.net